La puissance du soupir !

Une grande inspiration, suivie du expiration passive, non forcée, juste naturelle … comme le faisait votre grand mère. A l’époque, on savait que cela faisait du bien (…) mais on ne savait pas comment. Aujourd’hui, on sait qu’une grande respiration inhibe une grande partie de la Noradrénaline et de la cortisol qui sont deux hormones liées au stress.

Lire la suite